Ce n’est pas ce que vous avez mais ce que vous en faites

« Ce n'est pas ce que vous avez mais ce que vous en faites »

Pour cette étude nous sommes revenu sur le passage d'Exodes 3; 2 qui raconte l'épisode où Moïse eu une discussion avec Dieu via le buisson ardent alors que le buisson était en feu mais qu'il ne se consumait pas:

"L'ange de l'Éternel lui apparut dans une flamme de feu, au milieu d'un buisson. Moïse regarda; et voici, le buisson était tout en feu, et le buisson ne se consumait point."

Quoi que pour certains cette histoire signifie la majesté de Dieu, Sa puissance, Son feu éternel et autres, j'aimerais vous poser cette question: Combien de fois avons-nous été en feu pour Dieu mais qu'en dedans de nous que nous ne nous consumions pas?

En d'autres mots ce n’est pas la passion que nous avons pour Jésus mais ce que nous faisons avec cette passion qui est importante. Nous pouvons être en "Feu" pour Dieu à l'extérieur sans toutefois connaitre un autre niveau spirituel à l'intérieur de nous. Avons-nous quelque chose en nous qui brûle mais qui ne nous consume pas?

Allons-nous prier pour les gens avant même qu'ils nous le demande? Allons-nous prier dans les lieux publics pour que des gens guérissent physiquement et/ou spirituellement? Partageons-nous notre foi en notre passion pour Jésus avec nos familles, amis, collègues de travail, voisins et autres ou préférons-nous garder le tout pour nous-même?

Ce n’est pas le travail que nous avons, le mariage que nous avons ou le ministère que nous avons qui compte mais ce que nous faisons avec notre travail, avec notre mariage et avec notre ministère qui compte!

Certaines personnes auront un travail bien ordinaire, un mariage sans enfants et un petit ministère mais qui connaitront un plus grand succès dans ces domaines que ceux qui auront un travail à couper le souffle, un mariage rempli d'enfants et un ministère international. Pourquoi? Parce qu'ils auront décidé de ne pas simplement brûler à l'extérieur mais également à l'intérieur.

Quelqu’un peu prendre tous les ingrédients possibles et quand même faire un repas horrible alors qu’un meilleur cuisinier qui sait comment mélanger les ingrédients pourra faire un bien meilleur repas en utilisant un minimum d’ingrédients.

Ce n’est pas ce que nous avons qui compte mais ce que nous en faisons qui compte!

Philippiens 4; 13 nous dit que NOUS pouvons tout accomplir au travers LUI qui nous fortifie:

"Je puis tout par celui qui me fortifie"

Regardons de plus près 4 mots importants dans ce verset: Puis, Par, Celui et Fortifie.

Puis: Traduit en grec par "Ischuo" qui signifie: Fort, Robuste, Capable, Oser

Par: Traduit en grec par "En" qui signifie: En, Par, Avec

Celui: Traduit en grec par "Christos" qui signifie: Jésus, Messie, Fils de Dieu, l'Oint,

Fortifie: Traduit en grec par "Endunamoo" qui signifie: Fort, Fortifié, Augmenter en force

Donc en résumé, JE peux être FORT-ROBUSTE-CAPABLE-OSER, EN-PAR-AVEC, JÉSUS-LE MESSIE-LE FILS DE DIEU-L'OINT, qui me rend FORT-FORTIFIÉ-AUGMENTE MA FOI.

Ce que Dieu nous dit c'est qu’Il va nous aider à faire ce que nous ne pouvons pas faire mais Il ne fera pas ce que nous ne voulons pas faire.

Ensuite, au chapitre suivant dans Exode 4; 1-4 Moïse dit à Dieu que personne ne le croira et Dieu changea le bâton qu'il avait à la main en serpent.

Mais après Dieu demande à Moïse de saisir le serpent mais Moïse se sauva se cacher du serpent (Voir aussi l'étude "Faire face à nos peurs"). En d’autres mots, Dieu nous demande de saisir par la foi les choses desquelles nous ne cessons de fuir.

La foi ne fera jamais disparaitre nos peurs mais elle nous les fera affronter!

Ce n'est pas la foi que vous avez mais ce que vous faites avec qui compte. Vous pouvez avoir une foi pour jeter des montagnes à la mer et être convaincu que Dieu peut tout accomplir, si vous n'allez jamais la mettre en pratique pour amener le royaume de Dieu sur terre, elle ne vous est d'aucune utilité!